On s’est tout dit ? – la pièce

Du roman au théâtre il n’y avait qu’un pas. Pas que j’ai franchis, à tort ou à raison, c’est le public qui le dira.

Si l’écriture du théâtre m’est assez aisée, je dois également reconnaitre que faire saisir au lecteur la situation des scènes et la pertinence du vocabulaire et des dialogues est plus délicat. Pour cela j’ai usé et abusé de ce que les intellectuels avisés appelleront brillement les « didascalies », Comprendre : des notes, identifiables aisément par leurs italiques. Sur l’efficacité du système ce seront également les lecteurs qui auront le dernier mot.

La viennoiserie obtenue fait ainsi cent feuilles (Mille feuilles eut été fastidieux et abusif) d’une joute verbale sentimentale et humoristique, livrée à grands coups de mots, bons ou mauvais, mais tous affutés pour une découpe dans les règles des personnages.

Enfin, afin que la démarche soit complète, j’ai commis l’impensable : jouer mon propre texte. Ce vieux démon qui sommeillait en moi depuis si longtemps a trouvé la sortie, de mon esprit, et l’entrée des planches. Les premières représentations ont reçu un très bel accueil, j’espère qu’il en sera de même pour ce livret, que je vous invite à découvrir.

Toute ressemblance avec ce qui se passe chez vous est volontaire.

Didier NOEL

On s'est tout dit didier noel

– Le Pitch –

 

– Nos représentations –

 

– La Vidéo –

 

– Notre démarche –

 

Vous offrir ou offrir le livre

Suggérer à un ami

 

Share on FacebookTweet about this on TwitterPin on Pinterest